Nouvelle donne en matière d’étiquetage alimentaire et d’information des convives

La réglementation INCO et ses conséquences dans les environnements de restauration collective

Entrée en application en décembre 2014, rendue obligatoire en 2016 (eh oui!), la réglementation INCO (Information du COnsommateur) et sa mise en œuvre s’imposent désormais à tous les opérateurs du secteur alimentaire : producteurs, distributeurs, détaillants, commerces de bouche et bien sûr, acteurs de la RHF au premier rang desquels ceux de la restauration collective.

Cette mise en œuvre n’est pas sans poser quelques problèmes pratiques aux professionnels chargés de l’appliquer. D’autant que les environnements de restauration collective sont aujourd’hui loin de se résumer à un seul format conceptuel. Qu’il s’agisse de self classiques ou scrambles, d’unités de restauration rapide avec libre service ou d’autres solutions « restauration », chacune possède des caractéristiques rendant plus ou moins facile l’application de ces nouvelles règles.

Notre oratrice, experte nationale en charge de la réglementation INCO et représentant la France auprès de la Communauté Européenne, viendra démystifier le sujet et rappeler quelques grands principes liés à ces règles. Mais aussi et surtout délivrer quelques recommandations aux professionnels en quête de réponses et/ou solutions pratiques à son sujet.

Sophie Dussours – DGCCRF

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. VIGNE dit :

    Bonjour
    juste un petit commentaire INCO ne veut pas dire Information Nutritionnelle du Consommateur mais INformation du Consommateur .En effet ce règlement ne concerne pas uniquement que l’information nutritionnelle .Bravo de faire intervenir Sophie Dussours .Laurence Vigné

  2. Olivier PH Partners dit :

    Bonjour Laurence et merci pour votre vigilance !
    Effectivement, vous avez tout à fait raison ; nous avons rectifier cela…
    Cordialement et à bientôt sur Cantina !