Cantina 2018 – Les nouvelles attentes des donneurs d’ordre

De la volonté affichée par les collectivités aux réalités et contingences opérationnelles

Les collectivités, publiques ou privées, sont de plus en plus exigeantes sur la qualité et la variété des repas proposés, la provenance des matières premières mises en œuvre, le pourcentage de produits bio attendus, etc. Rien de surprenant à cela puisque elles doivent prendre en compte les nouvelles attentes des convives, sujet de cette 6ème édition de Cantina.

Ces exigences se retrouvent dans les cahiers des charges adressés aux prestataires auxquels elles envisagent de confier la gestion quotidienne de leur restauration. Cela dit, de l’expression du besoin à la sélection du prestataire à même de relever les défis indiqués, il est nécessaire d’encadrer la démarche d’un certain nombre de pré-requis, d’agir de part et d’autre avec cohérence et le maximum de transparence, ne serait-ce que pour rendre compatibles ambition qualitative et ressources budgétaires disponibles.

Pour évoquer ce sujet aussi intéressant pour les collectivités que pour leurs prestataires, Cantina donnera la parole à deux associés du cabinet PH Partners, créateur et organisateur de la convention. Nos orateurs auront à cœur de mettre en évidence les principaux enjeux associés à la démarche, se fondant notamment sur l’analyse de quelques dossiers de consultation récents. Intervenants : Alain ROY & Mathieu FRANCOIS – Cabinet PH Partners

Cantina-2018 Aain Roy

Alain Roy

portrait-cantina-2018-270x320xmathieu-francois

Mathieu Francois

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *